Bienvenue chez 911 Dépannage, votre épaviste dans le 91 (https://www.911depannage-remorquage.fr/enlevement-epave-91/) pour s’intéresser à ce magnat de l’automobile qui n’est autre que Carlos Ghosn, devenu plus célèbre peut-être depuis sa sortie rocambolesque du territoire japonais ! Ingénieur d’exception, voyons ici quel est son parcours et sa carrière professionnelle.

Une vie consacrée à l’automobile 

Carlos Ghosn est né dans la ville de Porto Velho au Brésil le 9 mars 1954, puis il part aux côtés de sa mère à Beyrouth en 1962 âgé alors de 6 ans seulement. C’est au Liban qu’il passe sa jeunesse et accomplit ses études secondaires, puis, il part pour la France à ses 18 ans. Il effectue alors ses études supérieures en classes préparatoires scientifiques de mathématiques et de mathématiques supérieures entre 1972 et 1974 dans la capitale à l’école préparatoire Stanislas pour ensuite rentrer en polytechnique où il obtient tous ses diplômes chaque année. A la sortie de l’école des mines de Paris en 1978, Carlos Ghosn est alors employé par Michelin et y reste pendant 18 années. Suivra une formation en France et en Allemagne dans des usines pour devenir en 1981 directeur de l’usine de Blavozy. En 1985 il part pour l’Amérique du sud afin de redresser Michelin, ce qu’il parvient à réaliser en 2 ans au moyen d’une gestion multiculturelle, ce qui est sa vision et sa méthode personnelle de travail. En 1989 il part à nouveau mais cette fois pour l’Amérique du nord et toujours pour Michelin. En diminuant les effectifs, il parvient à ramener le groupe français vers la compétitivité et à absorber Uniroyal Goodrich, faisant ainsi de Michelin le numéro 1 mondial de la manufacture de pneus.

Son parcours chez Renault-Nissan

En 1996 Carlos Ghosn rentre chez le constructeur français Renault. Au travers d’une politique radicale de réorganisation et de diminution des dépenses, la firme française parvient à se maintenir et à être rentable, cela lui donnant même le surnom de  » tueur des coûts. » Au début des années 2000, Carlos Ghosn part au Japon où on lui confie le soin de redresser Nissan qui est alors au bord de la faillite et, une fois encore, il parvient à redresser l’entreprise. A ce moment-là, on considère que Carlos Ghosn figure parmi les hommes d’affaires les plus puissants au monde. Entre 2005 et 2019, il devient le PDG de Renault et le président du Conseil d’administration de Nissan de 2017 à 2018. La première place mondiale lui est attribuée en 2017 lorsqu’il devient le PDG de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Subitement, tout va s’écrouler pour lui lorsqu’on va l’arrêter en novembre 2018 lors de l’atterrissage de son avion personnel au Japon. Soupçonné de dissimulation de revenus chez Nissan puis par la suite inculpé pour utilisation personnelle de biens d’entreprise, il est emprisonné pendant 6 mois. A sa sortie de prison, il est établi dans une résidence surveillée. Fait incroyable, il arrive à s’échapper du Japon en se glissant dans une malle aidé par deux professionnels américains de la sécurité. Embarqué à bord d’un avion, Carlos Ghosn est désormais libre et s’envole à présent pour le Liban, un pays dont il possède la nationalité et qui n’a signé aucun accord d’extradition avec le Japon. Carlos Ghosn en a impressionné plus d’un par cette aventure osée et non sans risque ! Le prix de sa liberté aurait été monnayée pour une forte somme d’argent. Votre épaviste dans le 91 vous invite à suivre cette actualité qui est toujours en cours !

Rappelez moi
+
Rappelez moi!