Votre agent de dépannage 911, spécialiste de l’enlèvement d’épave gratuit dans le 77(voir plus) vous renseigne ici en ce qui concerne la batterie de votre véhicule, son fonctionnement interne et ses différentes caractéristiques. Faisons donc un petit tour à l’intérieur ce cette boite de forme cubique et dont la masse est importante, un attribut connu de ceux qui l’ont déjà changée ou achetée.

Les éléments principaux

La vocation d’une batterie de voiture comme pour toute batterie est de pouvoir emmagasiner de l’électricité suite à la production d’une réaction chimique. L’avantage ici sur une pile est que cette réaction peut être inversée par le moyen de l’insertion d’électricité en son cœur, le principe repartant ainsi à chaque fois à zéro. Il faut savoir qu’une batterie est constituée de 3 grands éléments principaux qui sont ; l’électrolyte, l’électrode borne + appelée ‘cathode’ et l’électrode borne – appelée ‘anode’. 

Le premier de ces trois éléments est un composé d’acide sulfurique où baignent des électrodes. Le second est un élément pauvre en électrons et de ce fait, sa nature en recherche pour pallier à son problème d’instabilité. De façon matérialisée, cette composante de la batterie apparaît sous la forme d’une barre composée de dioxyde de plomb. Le dernier élément composé entièrement de plomb est, à l’inverse du précédent, riche de par sa structure en électrons et est disposé à en donner. Cette mini-usine en effervescence sous votre capot est ainsi prête à vous apporter l’énergie dont vous avez besoin.

La réaction chimique

Afin de réaliser la réaction chimique nécessaire, il faut que les anodes et les cathodes entrent en contact mais ce contact doit être indirect pour ne pas générer de court-circuit. La réaction ainsi bien établie doit suivre l’ordre suivant ; anode-cathode-électrolyte. A ce moment-là, en mettant en contact les pôles + et – une décharge se produit. Seulement un problème persiste toujours, celui de l’équilibre, cela car certains électrons sont toujours absents au rendez-vous. Par une réaction en chaîne, l’équilibre va pourtant rapidement se produire car des corps vont se transformer sous l’effet de la chimie. Ainsi, le dioxyde de plomb et le plomb vont devenir d’une même famille en devenant du sulfate de plomb et de ce fait le différentiel qui existait entre eux va disparaître. L’électrolyte va quant à elle se transformer majoritairement en eau au cours du processus. Lors de la recharge de la batterie le principe est le même mais en sens contraire cette fois, il suffit alors d’approvisionner l’anode en électrons. A savoir pourquoi le plomb est toujours utilisé et non pas le lithium, pourtant plus léger et qui prend donc moins de place, ceci car le plomb possède la propriété de permettre un nombre plus élevé de cycles recharge /décharge mais aussi car il fournit une plus grosse intensité.

Votre pro de l’enlèvement d’épave gratuit dans le 77 vous informe par ailleurs que la valeur inscrite sur votre batterie vous indique en fait le nombre d’ampères qu’elle est capable d’envoyer dans un laps de temps de 30 secondes, l’ampérage étant la donnée de l’intensité qui traduit elle même le nombre d’électrons présents.

Rappelez moi
+
Rappelez moi!