Notre attention se porte aujourd’hui sur le cheval chez 911 Dépannage qui garantit l’enlèvement de votre épave dans le 94 (https://www.911depannage-remorquage.fr/enlevement-epave-94/). Les courses de chevaux sont à un certain titre les ancêtres des courses automobiles et la variété des manières dont elles sont pratiquées suscite un intérêt réel.

Le monde du sport hippique

La fascination pour le cheval remonte à des époques très anciennes. De tout temps le cheval a suscité l’admiration tant pour son côté pratique qu’esthétique étant ainsi le plus galant de tous les animaux. Les courses attelées étaient très appréciées dans la Rome antique. Pour donner un définition, le sport hippique, ou hippisme, contient toutes les courses de chevaux ; au trot, au galop et d’amble et se pratique sous forme de courses dans des hippodromes. Il ne faut pas le confondre avec le sport équestre qui, lui, se produit au niveau olympique avec entre autres l’évaluation du dressage. Une origine connue du sport hippique remonte à l’histoire du mariage promis par le roi breton Bodrick pour sa fille Aliénor au vainqueur d’une course de chevaux. Le sport hippique a connu un regain d’intérêt au 18ème et au 19ème siècles et est fondée en 1833 la ‘’Société d’encouragement pour l’amélioration des races de chevaux en France’’ par 12 membres. Le socle des courses de chevaux jusqu’à nos jours est né.

Le cheval comme marque de prestige

Les courses rencontrent par la suite un vif succès avec la course de trot et un premier hippodrome est conçu dans la ville de Nantes, près de la gare. En 1936 une première course normande est organisée le 25 septembre sur le littoral de Cherbourg. Progressivement ce type de course d’ influence anglaise va se propager à travers tout le pays et l’hippodrome de Vincennes va devenir le plus important de tout le pays. Après la guerre de 45, les courses de pur-sang vont être mises en avant aux USA, à Dubaï, au Japon et à Hong-Kong.  Les sports hippiques se divisent en 4 catégories : le trot attelé, le trot monté, le galop et l’obstacle.

Dans la première, un ‘driver’ s’attelle à un sulky qui est tracté par le cheval et cette course doit se réaliser uniquement au trot. La seconde catégorie est principalement pratiquée en France où un jockey monté sur le cheval doit parvenir au poteau d’arrivée en maintenant le cheval au trot. Ensuite le galop est lui une course de plat effectuée sur une distance comprise entre 900 à 4000 mètres et le départ se fait dans des stalles, sortes de boîtes qui s’ouvrent automatiquement. Dernièrement, l’obstacle est effectué avec les courses de haies, les steeple chase et le cross-country, cette dernière étant la plus spectaculaire. Ici l’endurance du cheval et du cavalier sont mises à l’épreuve. On remporte en France des sulky d’or, des cravaches d’or et des étriers d’or !

Voilà donc pour ce petit tour d’horizon du monde hippique, avec votre spécialiste de l’enlèvement d’épaves dans le 94 !

Rappelez moi
+
Rappelez moi!