Votre agent spécialiste de la reprise de voitures dans le 75, 911 Dépannage, vous fait visiter aujourd’hui l’usine Peugeot du Groupe PSA située dans la ville de Sochaux-Montbéliard dans le département du Doubs. Cette immense usine qui a figuré fut un temps comme étant la plus importante de France, est à l’origine du prestige de la marque avec des modèles de voitures devenus célèbres et vendus internationalement.

La vocation d’un seul homme

C’est en 1810, au pays de Montbéliard, qu’une famille de meuniers va se reconvertir dans l’aciérie sur un terrain situé à Hérimoncourt. Il s’y produit alors divers objets tels que des pièces d’horlogerie, des moulins à café ou à poivre et des outils. Bien plus tard, naît un homme au sein de cette famille du nom de Armand Peugeot l’année 1849. Il passe une partie de sa vie en Angleterre et, voyant l’importance de la bicyclette dans ce pays, il décide d’y investir sa famille et produit ses premiers exemplaires en 1885. L’année suivante, Armand Peugeot va commencer à s’intéresser à l’automobile qui n’en est toujours qu’à ses débuts mais son frère Eugène ne croit pas en son développement et, partant de là, une controverse éclate entre les deux frères. Armand travaillera désormais seul sur son projet. Il comprend, suite à une expérience qu’il pratique en 1889 avec un pionnier de l’automobile, Léon Serpollet, que seul le pétrole est adapté à la confection des moteurs et la même année, sort la première voiture des usines Peugeot. Il fonde ensuite en 1896 la  »Société Anonyme des Automobiles Peugeot. » 

La route vers le succès 

Fin du 19ème siècle, l’entreprise connaissant une vive impulsion, Armand Peugeot veut étendre son usine et devient ainsi acquéreur de plusieurs terrains sur les communes de Sochaux et de Montbéliard. Armand qui voyait les choses en grand, se fixe l’objectif d’avoir une usine aussi importante que celle de Détroit aux Etats-Unis. En 1912, il achète de nouveaux terrains pour se lancer dans la fabrication de camions puis il meurt le 4 février 1915, dix en après la mort de son frère Eugène. C’est à la fin des années 20 que l’entreprise va accélérer sa cadence de production. Les dénominations des types de voitures possèdent le zéro central voulu par Armand Peugeot. Ainsi, le modèle de la 201 produit en série entre 1929 et 1937 s’est vu sortir dans les 90.000 exemplaires ! Ce sera ensuite le tour de la 402 en 1936, de la 203 en 1948, de la 403 en 1955… Les années soixante réorganisent le travail en déléguant la fabrication de certaines pièces à des fournisseurs. En 1972 une deuxième usine est ouverte à Mulhouse et en 1979 l’usine de Sochaux-Montbéliard atteint son apogée quant à son nombre de travailleurs puisqu’elle comptabilise alors 40.000 salariés, étant de fait la plus grande usine nationale. Un déclin de ce chiffre s’amorce ensuite pour arriver en dessous de la barre des 10.000 en 2017. En 2016 on voit de nouveaux modèles sur les lignes de montages, il s’agit de la Peugeot 308, berline et break SW, de la Peugeot 508 et de la DS 5. Aujourd’hui cette entreprise se dénomme ‘Groupe PSA’ et englobe Citroën, DS et Opel.
Petite anecdote, en 1990 la rivière de l’Allan a débordée entraînant un semaine d’arrêt complet et faisant perdre ainsi une production estimée autour de 12.000 véhicules ! Bonne route avec votre agent de reprise de voitures dans le 75 !

Rappelez moi
+
Rappelez moi!