Votre épaviste gratuit dans le 92, 911 Dépannage, refait un tour avec vous au cœur du moteur de votre voiture avec comme sujet d’intérêt aujourd’hui, l’alternateur, cette sorte de pelote de cuivre qui joue un rôle crucial lors du démarrage d’un véhicule. 

Fonctionnement d’un alternateur

Le rôle conféré à un alternateur au sein d’une voiture est d’alimenter le moteur en électricité. Ainsi, ce courant électrique part en direction de la batterie mais aussi d’accessoires secondaires tels que la climatisation, le chauffage ou le système d’éclairage. Ce principe, pourtant connu de longue date, n’a été appliqué sur les voitures qu’à partir de l’année 1960. Lorsque la voiture est en mouvement, l’alternateur produit de l’électricité avec son système de bobinage de cuivre enroulé sur un aimant et dans le même temps la batterie de la voiture se trouve chargée. Le moteur entraîne la bobine qui se met à tourner en symbiose avec la courroie de l’alternateur et cet enchaînement conduit à la production d’énergie électrique nécessaire au moteur. Ensuite, quand le véhicule est à l’arrêt, tous les éléments ayant un besoin constant d’être fournis en électricité vont continuer de l’être par la batterie qui travaille encore. On trouve à titre d’exemple de ces éléments, le verrouillage centralisé,l’alarme et l’horloge.

Quelques astuces en cas de panne

Normalement en cas de défaillance de votre alternateur, le voyant de la batterie doit s’allumer. Si cela ne se produit pas, cela n’affecte en rien votre conduite dans les premiers temps et de ce fait, vous ignorez la panne qui couve sous votre capot car la batterie a remplacé le rôle de votre alternateur. A la fin vous risquez de vous retrouver avec une voiture qui ne démarre plus du tout. Vérifiez-donc par mesure de sécurité l’état de votre alternateur à partir de 40.000 ou 50.000 km.

Démarrez sans utiliser ni le starter ni l’accélérateur. Puis, à l’aide d’un multimètre en position Voltmètre, mesurez la tension en aval de la baterrie, le fil rouge sur le + et le fil noir sur le – pour ensuite mettre un coup sur l’accélérateur et à ce moment là, reprenez les mesures. Vous devez voir apparaître les valeurs de 14 et 15 Volts sur votre testeur avec ainsi une différence de seulement 1 Volt.  Si la valeur indiquée sur votre testeur est inférieure à 13,3 Volts ou supérieure à 15 Volts, vous devez faire remplacer votre alternateur. Autrement, si vous avez une défaillance de valeurs moindre, changez les charbons de l’alternateur et vérifiez aussi l’état des balais par la même occasion. Enfin, comptez entre 150 à 650 euros pour l’achat d’un alternateur neuf.

Votre épaviste gratuit dans le 92 espère que ces informations vous ont été utiles en vous recommandant prudence et bonne route à tous !

Rappelez moi
+
Rappelez moi!